purcell


purcell

Retour
  

Henry Purcell est né à Westminster un quartier de Londres. On ne connait pas exactement sa date de naissance. On l'estime entre novembre 1658 et août 1659. Il est vraisemblablement le fils de Henry Purcell qui était maitre des choeurs de l'Abbaye de Westminster. Son oncle Thomas, dont certains pensent qu'il serait le père du compositeur, sera musicien de la Chapelle Royale et Chef de l'orchestre royal à la suite du retour de Charles II en 1660. Aussi, Purcell est familiarisé avec la musique dès son enfance. Son frère cadet Daniel (mort en 1717) sera également compositeur.

Très jeune encore, à l'âge de dix ou onze ans, Purcell est invité à participer au choeur de la Chapelle Royale. Charles II rentre de son exil en France et aimerait rivaliser avec le faste de Versailles. Il cherche à revaloriser la musique à sa cour. En 1673, après la mue de sa voix, Henry est nommé conservateur, réparateur et accordeur de tous les instruments à vent de Sa Majesté. En 1677, il est nommé compositeur des Violons du Roi à la suite du décès de Matthew Locke. Il devra ainsi composer de la musique de danse et des airs de caractère populaire. En 1678, il devient accordeur des orgues de l'abbaye de Westminster où l'organiste John Blow devient son professeur et son ami et en 1679, il succède à Blow aux orgues de Westminster. En 1682, il est organiste à la Chapelle Royale et chargé de l'entretien des orgues et clavecins du Roi. Il se révèle dès lors un musicien très fécond et très sollicité. Cette même année, il se marie. L'année 1683 est importante car elle voit la publication du premier recueil de 12 sonates à trois (Twelve sonatas of three parts). Il supervisera l'édification des orgues royales construits spécialement pour le sacre de Jacques II. En effet, à la mort de Charles, Jacques II, catholique lui succède et on commande moins d'oeuvres sacrées à Purcell. Les musiciens catholiques lui enlèvent peu à peu de ses fonctions . En 1685, il n'est plus que claveciniste du Roi. Le sort s'acharne sur Purcell qui perdra ses quatre fils en bas âge, seule une fille née en 1688 survivra.

Malgré une durée de vie courte, Purcell laisse une oeuvre impressionnante qui comporte 1 opéra, 5 "pseudo-opéra", 53musiques de scène, 25 odes, 10 cantates, 68 anthems... Bien qu'organiste et claveciniste, Purcell n'a que très peu écrit pour ces instruments. C'est pour la viole qu'il écrit ses premiers chefs d'oeuvre. Les Twelve Sonnatas of three parts marquent un nouveau point de départ dans sa création. En 1697, soit deux ans après la mort du compositeur, sa veuve, devant le succès remporté par ces sonates, publiera Ten Sonnatas in four parts. parmi lesquelles la célèbre Golden sonnata. Ces pièces se caractérisent par l'emploi excessif du chromatisme et une harmonie inattendue et touchante.